Facebook Feeling Floyd Rock

Rejoignez les 62000 Fans de Notre communauté de la Radio !!

  Pink Floyd & David Gilmour

News David Gilmour & Pink Floyd

Avez vous visité notre Forum ?
clique ici pour visiter le forum de la radio

Nouveau single de David & Romany Gilmour 

David Gilmour travaille sur un livre de chansons écrites par Syd Barrett

MUSIQUE Le guitariste de Pink Floyd se souvient encore avec tristesse des moments passés avec le cofondateur du groupe de légende

Depuis un mois, David Gilmour et son épouse Polly Samson organisent une soirée hebdomadaire en streaming depuis leur domicile. Rassemblée sur une scène conçue pour ressembler à un café de l’île de grecque de Hydra, toute la famille du guitariste de Pink Floyd en profite pour jouer, mais aussi répondre aux questions des fans. L’artiste a ainsi révélé qu’il terminait actuellement un livre de paroles de Syd Barrett, le cofondateur de Pink Floyd.

Un travail assez fastidieux, semble-t-il, puisque David Gilmour a dû isoler la voix de Syd Barrett sur certains titres qu’ils avaient enregistrés ensemble afin de déchiffrer ses mots.

Une grande tristesse

Syd Barrett luttait avec difficulté contre ses problèmes mentaux et ses addictions lorsqu’il a enregistré son album solo en 1970. Une période dont David Gilmour se souvient avec émotion. « C’est assez triste et touchant d’écouter ce bon vieux Sydney chanter tout seul. Je me souviens encore d’avoir été dans la pièce quand il chantait ça. Et c’est une source constante de tristesse », a-t-il expliqué.

Syd Barrett a vécu plus ou moins reclus à partir de 1978, se consacrant principalement à la peinture et au jardinage. Il est décédé en 2006 des suites d’un cancer du pancréas.

En Ce Moment les vidéos et Photos 

La vidéo du moment Remix Loic terminal frost lomener

«En 2015, David Gilmour a décidé d’entreprendre une série de concerts dans les plus anciennes salles du monde. L’année suivante, il est devenu le premier artiste, depuis les gladiateurs en 79 après J.C, à donner un concert, devant un public à l’amphithéâtre de Pompéi. Il s’agissait d’un retour à Pompéi pour David, ayant déjà eu l’opportunité d’y jouer en 1971 lors du tournage du légendaire film musical, Pink Floyd : Live at Pompeii de Adrian Maben. Du temps des romains, l’amphithéâtre de Pompéi était connu comme un «Spectaculum». David a spécialement travaillé avec le collaborateur de longue date, maître des couleurs et lumières, Marc Brickman pour construire un spectacle à la hauteur du Spectaculum». A l’ombre du Vésuve, quarante-cinq années après y avoir joué une première fois pour le film d’Adrian Maben, Pink Floyd : Live at Pompeii, David Gilmour a donné le 7 et 8 juillet 2016 deux concerts spectaculaires. Ces concerts ont été les premiers concerts rock à être joués devant un public, dans l’ancien amphithéâtre romain, construit en 90 avant J.C et recouvert par la cendre lors de l’éruption du Vésuve en 79 après J.C. David Gilmour est à ce jour l’unique artiste à avoir joué devant un public dans l’arène depuis l’époque des gladiateurs, soit plus de 2000 ans. A propos de ces concerts à Pompéi, David Gilmour a confié «C’est un endroit magique. Revenir et voir la scène ainsi que l’arène m’a provoqué une émotion immense. C’est un endroit rempli de fantômes…» Le film du concert, David Gilmour : Live à Pompéi, a été tourné par le réalisateur Gavin Elder en 4K et inclut les temps forts des deux concerts. Le concert est une expérience audiovisuelle incroyable grâce à un écran géant circulaire cyclorama ainsi qu’à des lasers, des effets pyrotechniques et les prestations extraordinaires d’un orchestre vedette. Le film inclut des chansons des débuts musicaux de David à aujourd’hui comme les titres de ses deux derniers top albums solos : Rattle That Lock and On an Island. D’autres solos et des classiques des Pink Floyd sont inclus comme Wish You Were Here, Comfortably Numb et One Of These Days, la seule chanson également jouée par le groupe en 1971. Des performances inédites de Great Gig In The Sky de l’album The Dark Side Of the Moon, titre rarement joué en solo par David, ont également eu lieu durant les deux concerts.

Photos David Gilmour Concert Royal Albert Hall
Clique sur la grosse image pour voir en entier 
dsc01911
dsc02013
dsc02011
dsc02010
dsc01910
dsc01811
dsc01812
624903FullSizeRender9
dsc02012
dsc02014
dsc02015
dscn2414
dscn3312
dscn3311
dscn2415
dscn3313
dscn3323
dscn3324
dscn3320
dscn3319
dscn3316
dscn3317
dscn3314
dscn3315
image115
dscn3410
image215
img_0413
img_0514
img_0515
img_0823
img_0824
p_201611
p_201610
img_4010
p_201610 (1)
img_0828
img_0827
img_3914
img_0826
p_201612
p_201613
p_201614
p_201616
p_201615
p_201617
p_201619
p_201618
dsc01810
339227FullSizeRender9copie
591862FullSizeRender10
14449010
Photos David Gilmour Concert Pompéi
Clique sur la grosse image pour voir en entier 
2000 (1)
2000
2000 (7)
2000 (6)
2000 (5)
2000 (2)
2000 (4)
2000 (3)
1000
1000 (16)
1000 (15)
1000 (14)
1000 (13)
1000 (12)
1000 (11)
1000 (10)
1000 (9)
1000 (8)
1000 (7)
1000 (6)
1000 (5)
1000 (4)
1000 (3)
1000 (2)
5879
1917
13600035_965719130192082_7433702505658322809_n
13620779_965829590181036_1126194106815262488_n
13645238_965102933587035_2646850025378487650_n
13645294_965102823587046_9180842844474170585_n
13627137_965102813587047_3848899336248816649_n
13615136_965102960253699_1720267912775075501_n
13606958_965103076920354_6848839554618576029_n
13626632_965102756920386_6759140473381064268_n
13606472_965102840253711_8410581237993602835_n
13590300_965103016920360_3379271563360550809_n
13606463_965102776920384_4966707207373354033_n
13592305_965103143587014_6134016650745312037_n
13599756_965102796920382_2662189915838536202_n
13567342_965102863587042_2824724169084170347_n
13567049_965102910253704_5783256649416081820_n
13567276_965103193587009_2479946915004585042_n
13537804_965102890253706_4459760175559583864_n
13631552_10206878179328375_1748701940465419083_n
13631552_10206878179328375_1748701940465419083_n (1)
13631444_10206959321681090_24044139627279234_n
13626969_10206959321321081_7918559787725542496_n
13626494_1713279338927111_373428456177116562_n
13620052_10206959322001098_916246568175010904_n
13619813_10206878179368376_8269667077262661538_n
13615147_10206959319081025_3448828574699753824_n
13615147_10206959319081025_3448828574699753824_n (1)
13612255_10206959319201028_689709771911046203_n
13606750_10206959320401058_4671347243307141827_n
13606724_10206878179208372_7638708928217124137_n
13600334_1713279355593776_1570907785251724375_n
13606724_10206878179208372_7638708928217124137_n (1)
13600275_10206878179288374_8936935836857342196_n
13606543_10206959320001048_7355377743373152312_n
13590389_10206878179248373_1518115500606987023_n
13566921_1713279345593777_8337528148008683342_n
13590389_10206878179248373_1518115500606987023_n (1)
13537812_10206959319481035_673762698538532077_n
13567037_10206959320881070_6635787857622459935_n
13567344_964865243610804_7478540199380338769_n
13619949_964009310363064_1648328203182474956_n
13557902_963981167032545_6692374561963235729_n
DAVID-GILMOUR-NIMES_3269468602062724099
DAVID-GILMOUR_3269503537321049779
10397828_626377030792962_4017145204675454049_n
13445271_948724211891574_2757187280369788045_n
13406926_948724288558233_3502688326501048715_n
13445781_948724331891562_8199747805128248004_n
13419107_948724241891571_7729210344830976954_n
13332947_948724338558228_7116976208146250825_n
13407280_948724298558232_4149860726208808404_n
Clique sur la grosse image pour voir en entier 
Photos Concert David Gilmour France Juillet 2016 
13737479_501497780060782_4405279659190101933_o
13738233_501498023394091_7340581948025787585_o
13737466_501498200060740_1135780686438828117_o
13735621_501497796727447_5090828444895222936_o
13735554_501497970060763_2837477308946412406_o
13735155_501497853394108_1128720135001155131_o
13735130_501497100060850_3161637950992951370_o
13724116_501497556727471_1221770719530836491_o
13732011_501497733394120_61324027391946465_o
13719726_501498113394082_5376184909475225198_o
13708175_501498320060728_7397203002279731254_o
13717195_501497916727435_6278448037406820778_o
13701250_501498180060742_6605724491878544683_o
13701000_501498306727396_5675617754202760374_o
13700974_501498086727418_1946804318846283563_o
13698211_501497800060780_2745323924583002655_o
13662177_501497670060793_4179957876724430891_o
13698012_501498206727406_3145655876719168643_o
13698204_501497553394138_8224789513742698804_o
IMG_0005
13724040_502098466667380_8233215340170655745_o
13767314_502101103333783_2593045680136624735_o
13737614_502102740000286_7732034819597019341_o
13737518_502098640000696_8087421808383982422_o
13730806_502098513334042_5481689903109445768_o
13719453_502098530000707_8703461214126544866_o
13708385_502098546667372_8646677470899470209_o
13717249_502101306667096_6425416499859773307_o
13718602_1373529222663963_765436498567107895_n
13708237_502102680000292_3725013074047252019_o
13708236_502101383333755_4999730749241788975_o
13698278_502102390000321_5093007966693487187_o
13700136_1373625945987624_6672580976773769988_n
13698048_502098450000715_3730997403132652938_o
13692766_502102410000319_1436774640770065018_o
13680384_502098623334031_1739828371323949487_o
13691059_502101346667092_1981137313105627325_o
13690892_502101840000376_5287802773657405259_o
13690645_1129782847063355_7348801900683841223_n
13719740_10208227605262556_1474094364641151237_o
13692896_10208227605022550_2469802320540329471_o
13775510_10206748567248627_1278821394125011033_n
13775443_10206748414444807_8327207076313667694_n
13724844_10208227607302607_4586847827401143848_o
13724868_10208227605942573_2482176412051192823_o
13775574_10209471959903134_5254457730341599356_n
13770454_10210267069252154_4723544419110544492_n
13770511_10209471949982886_8250112739676472875_n
13731527_10206746404434558_7547908502924687111_n
13728986_10209471938222592_5370514332602006586_n
13717206_10208227607102602_1045593050413728347_o
13716242_10209471986783806_4090460968703359536_n
13716102_10209471945422772_2675015713096835893_n
13716072_10154357488954399_180473883548059838_n
13709759_10209471948822857_940969700326450968_n
13709938_10210266473837269_7933839432411115257_n
13716003_10210270163809516_6226289465848370275_n
13654218_10209471952582951_5249173650042849493_n
13654141_10206746569638688_4861497833435314916_n
13645218_10210269251946720_8195932894517162109_n
13645332_10206746993089274_6035689760268108891_n

Parc du château de Chantilly, samedi 16 juillet


La musique est plus forte que la barbarie et le terrorisme. Malgré le Bataclan, malgré Nice, malgré les attentats qui tuent des innocents, en France, mais aussi en Irak, au Liban, en Egypte, en Turquie, au Bangladesh, aux Etats-Unis, dans trop de pays, les musiciens continuent, et les spectateurs viennent les voir.


Hier à Chantilly, nous étions 24 000 pour David Gilmour. Des Français, des Britanniques, des Espagnols, des Allemands, des Belges, et bien entendu de nombreuses autres nationalités. Alors oui, c'était un peu le bazar. Plus d'une heure pour entrer, pour passer les barrages, se faire fouiller... Mais une heure aussi pour se rendre compte que des gendarmes armés patrouillaient, y compris au milieu du public, que des agents de sécurité avec des chiens restaient attentifs et que, même si ça râlait un peu au milieu du public, chacun se pliait de bonne grâce à ces mesures de sécurité renforcées. Du coup, Gilmour ou l'organisation avait décidé de retarder le début du concert, qui n'a commencé qu'à 21 h 48, au lieu des 21 heures annoncés. De quoi laisser entrer tous les spectateurs pour qu'ils soient présents dès le début du spectacle, j'espère... Gilmour en personne s'est excusé pour ce retard, en français s'il vous plaît, et avant le concert, une minute de silence a été observée. Impressionnant de voir un silence de plomb tomber en deux secondes sur une foule soudain, même si je souhaite ne jamais le revoir.Le soleil est donc couché lorsque l'ex-Pink Floyd se présente sur scène, avec un groupe impressionnant par la qualité (Chuck Leavell ex-Allman Brothers Band, ou qui office avec les Rolling Stones en tournée, et Greg Phillinganes, qui a joué avec Toto ou Clapton, sont par exemple tous les deux aux claviers, tandis que la basse est tenu par ce vieux briscard de Guy Pratt, qui officiait déjà à ce poste dans le Floyd post-Roger Waters), et la quantité : trois choristes, un deuxième guitariste, un bassiste, un batteur, etc. Douce entrée en matière avec l'instrumental "5 a.m.", puis "Rattle that lock" et son jingle SNCF. La scène est immense, genre festival, et ornée d'un immense écran central sphérique, le même que celui qu'avait Pink Floyd au même endroit il y a 22 ans pour la tournée "The Division Bell" ! Le son est cristallin, notamment la Stratocaster de Gilmour, du moins quand elle veut bien fonctionner. Le Britannique finit le morceau sans elle, en dansant sur place, et s'en excuse tout de suite après, toujours dans un français de très bon niveau : "La guitare, c'est tout vieux, comme moi !"

Nul ne lui en tient rigueur, et le voyage se poursuit avec l'introspectif "Faces of stone", dont le plaisir du solo de Gilmour est démultiplié par le gros plan sur son manche auquel nous avons droit sur l'écran sphérique. Le premier détour par l'héritage floydien passe ce soir par l'inattendu "What do you want from me" tiré de "The Division Bell", album aujourd'hui un peu oublié, mais pas de Gilmour, qui en jouera trois extraits ce soir, plus que de "The Wall" ! Les musiciens sont au top, on s'en doute, et particulièrement les choristes sur ce morceau. Le seul qui montrera de toutes petites faiblesses, c'est le maestro lui-même, en fin de concert et au niveau de la voix, mais rien de dramatique...


Le très calme "The blue" lui permet de changer de Strato, noire ce coup-ci, pour déliver un des solos les plus inspirés de la soirée. Et le premier grand frisson se produit juste derrière, avec un "The great gig in the sky" de qui vous savez, où les trois choristes se relaient lors de la partie de bravoure. Magique !
Nous en sommes déjà à environ une demi-heure de show lorsque Gilmour prend la parole. Il s'excuse donc pour le retard, motivé pour des raisons de sécurité, puis annonce "A boat lies waiting", pas vraiment le pic de "Rattle That Lock", agréable mais sans plus. Comment rivaliser avec les géniaux "Wish you were here" et "Money" balancés derrière ? C'est juste impossible ! Même remarque pour "Any tongue", intéressant, mais vite oublié quand surgit derrière "High hopes", agrémenté d'un solo de slide et du clip de l'époque.


A 23 heures, Gilmour annonce une petite pause et lorsque lui et ses amis reviennent, une dizaine de de minutes plus tard, c'est pour une deuxième partie encore plus électrique. Elle débute par quelques notes de basse de Guy Pratt (en T-shirt reprenant le drapeau de l'Union européenne !), celles de "One of these days". Inutile de vous dire que c'est encore une fois la fête à la slide (Gilmour pratique la discipline sur une table). C'est aussi la fête dans les rangs des fans puisque suivent rien moins que la première moitié du chef d'oeuvre "Shine on you crazy diamond" et son intro planante, puis un inattendu "Fat old sun" (vous vous souvenez de "Atom Heart Mother"), au début très folk/hippie, avant un durcissement de l'entreprise. Une vraie redécouverte pour moi, mais sans doute aussi pour eaucoup de fans.

On n'attendait pas non plus "Coming back to life" (de "The Division Bell") à un tel événement, mais Gilmour nous en fait la surprise. Va falloir sérieusement réécouter et réévaluer "The Division Bell"... "On an island", le jazzy "The girl in the yellow dress" ("La fille dans la jupe jaune", annonce Gilmour), et le plus rock "Today" finissent l'exploration de la carrière solo de la vedette du soir.


La fin du concert est un éblouissement total, une envolée dans la stratosphère. Gilmour triture d'abord le riff aussi herculéen que saturé de "Sorrow" (issu de "A Momentary Lapse Of Reason", encore un disque à se repasser d'urgence !), puis improvise sur l'intro de "Run like hell", deux monuments où l'on bénéficie encore une fois de solos aussi purs que géniaux. Il sera temps un jour de rendre justice au six-cordistes anglais pour sa contribution inappréciable à la musique. Peu de gens le citent en référence, pourtant comment ne pas entendre sa patte chez les Flower Kings, Ayreon ou Dream Theater, pour ne parler que de trois formations un peu connues ?


Le rappel, peu après 0 h 30, débute avec des sonneries et des bruits d'horloge. Ca vous parle ? Oui, c'est bien le mythique "Time", dont l'intro file toujours autant le frisson. La version de ce soir est vraiment exceptionnelle, d'autant que le batteur réussit à reproduire parfaitement le bruit un peu sourd des percussions de Nick Mason de "The Dark Side Of The Moon", au début de la chanson. Cet autre chef-d'oeuvre se conclut sur un passage citant "Breathe", avant l'apothéose, "Comfortably numb". Que dire ? L'interprétation est une nouvelle fois magique. Même si Gilmour est parfois un peu à la peine vocalement, par contre côté guitare, il n'a rien perdu de son toucher et multiplie les bends comme un politicien les promesses, l'écran sphérique brûle de mille feux, c'est la conclusion idéale de ces plus de 2 h 30 de concert.

Photos Gilmour 80's 90's 
Clique sur la grosse image pour voir en entier 
10422909_773231306058349_3560234169297446101_n
1610885_720001761430488_7155297834196598454_n
15873621_1123446134419380_3217662582237109337_n
14731284_1041664622597532_4515514427716115274_n
15726262_1117241088373218_7617028987768033261_n
14724434_1041664629264198_7674545412969041482_n
14702511_1041664639264197_1991935448877578361_n
10734128_667344153362916_3561758502365061463_n
10711027_648798561884142_2044846882047664750_n
10584084_667344240029574_1099748787644523465_n
10624941_667343960029602_2476062946055004579_n
10698439_660872517343413_8101852277228754145_n
10486137_667344330029565_4718861510776593092_n
10407709_648798175217514_2583249677885815678_n
10418191_648798745217457_2877052963014743046_n
10468687_660872520676746_4565651595481598225_n
10354242_667344046696260_4000757521422180304_n
1509991_667343950029603_4782224566830168519_n
1474375_667344260029572_8673379187005089428_n
10403423_667344116696253_5969452213269412208_n
10710802_645279075569424_8510403439811958136_n
10704169_646737755423556_2824327456704022488_n
10670051_639940662769932_8251953448745713577_n
10561575_643951815702150_3238292669916192783_n
10556304_631098670320798_1023723354880939371_n
10450553_644287162335282_6478854738521070769_n
10447103_606852236078775_6371921959633735736_n
10450132_645233115574020_3734155872620175257_n
10437449_603722349725097_8066485268107643360_n
10437325_593890214041644_4823566967610213162_n
10407947_599124730184859_5081188529815314516_n
1013304_543798185717514_686725391_n
1380581_489710677792932_412558508_n
546054_534856683278331_1017467074_n
1185476_554099464687386_1857518983_n
1385205_491126680984665_954684469_n
1393673_499407160156617_75223559_n
1475817_505131549584178_906788384_n
1455906_509919885772011_1586033336_n
1455051_506399526124047_1355143994_n
1426686_497695326994467_811534773_n
1426389_494017964028870_1806494478_n
1426304_495600010537332_749164322_n
1426230_491973094233357_1938457684_n
1394369_500180120079321_1214545475_n
1475971_507112829386050_647296136_n
1477544_518092348288098_622261287_n
1488062_509570775806922_646851228_n
1505326_560224300741569_1845210333_n
1510902_560304534066879_211122748_n
1531645_560012870762712_894954386_n
1525049_513234795440520_366403719_n
1512338_530836903680309_1790317022_n
1535504_529373300493336_1014300036_n
1794745_541044245992908_940231787_n
1609683_542004679230198_924472857_n
1888671_548394401924559_2069612936_n
1902947_541044292659570_361685534_n
10253768_584616554969010_1222212346618549831_n
10376156_591167940980538_503564366263306720_n
10376297_592895294141136_4266019298924711165_n
10397828_626377030792962_4017145204675454049_n
1012026_763826863647518_1703094230_n
10423695_1135682676448540_3030157257699732880_n
12106831_816980408399289_2762346592809567109_n
13445271_948724211891574_2757187280369788045_n
13445781_948724331891562_8199747805128248004_n
13406926_948724288558233_3502688326501048715_n
13419107_948724241891571_7729210344830976954_n
13332947_948724338558228_7116976208146250825_n
13407280_948724298558232_4149860726208808404_n
folder13
folder15
FC
81iIpw2swCL._SL1500_
10659050_10152428669922308_7367325194714395391_o
1466291_734443073255521_352533859_n
C51F5C143
11914153_803786249718705_7799954648934411650_n
283016_112981315465872_3702691_n
11870902_872488319488729_1074430127657511489_n
Loic Jammet 
  • w-facebook
  • Twitter Clean
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now